La laisse électronique

Depuis que le Blackberry a fait son apparition il y presque 15 ans maintenant, les choses ont bien changées. Ce qui devait être un outil de communication/bureau mobile est devenu tout un autre produit. On peut pratiquement faire tout ce qu’on peut sur un ordinateur et maintenant même plus.

Dog-Leash

Ce qu’i m’énerve, c’est que « l’outil » est carrément rendu une dépendance, une dépendance qui vient nuire au contact humain. Call me cheesy if you want, mais moi j’aime ça les « eye contact » et cette chose diminue grandement les possibilités qu’ils se produisent. Aujourd’hui, on entre dans un ascenseur et personne ne ce regarde, tous sur leurs cellulaires. Les gens marchent dans la rue sans regarder où ils vont, trop accaparés par leur ordinateur de poche!

Sommes-nous sur le point de perdre la « twist » du contact humain? J’ai souvent l’impression que les gens se réfugient sur leur téléphone, de peur de devoir croiser un regard ou de devoir interagir avec une personne. Pourtant, l’ironie de la chose c’est qu’on est tellement 2.0, les médias sociaux nous rendent-t-il asocial? Car maintenant, prendre quelque chose en photo, filmé un concert ou se « tagger » dans un endroit est presque plus important que de vivre le moment. Je ne sais pas vous, mais moi être un musicien qui donne un concert, ça me frustrait de voir autant de gens regarder mon show qu’ils filment sur leurs cellulaires. Dans le fond, ils ont payés leur billet, so fuck it!

Pour cette partie je vais rester poli, car ce genre de comportement me met en T&?%/*$)$%! Les gens qui passent du temps avec toi, mais au fond qui ne font que perdre leur temps avec toi. Et oui vous avez deviné, ceux qui pourraient s’enfoncer leur cellulaire dans le cul, question de rien manquer. J’ai rien contre le fait que tu réponds à un texto ou que tu prennes une photo, mais je dis bien UN/UNE. On a tous vécu les « textos mania » au restaurant ou chez des amis, où 80% si ce n’est pas 100% de la tablé qui est sur son cellulaire. Eille reste donc chez vous tant qu’à ça et fais-toi une boite de Kraft Diner!

Bon je vais me rassois sur ma chaise, j’essuie l’écume sur le bord de ma bouche…

En terminant, c’est quoi cette obsession de vouloir savoir toujours je suis où? Avez-vous peur que je me perdre?

PS : Les cellulaires, on peut aussi appeler avec :)